Cyril from FranceCyril

 

Kia Ora !!

 

Je me présente: Cyril Lugbull, 17ans, lycéen, vivant dans le sud de la France, à APT, Vaucluse.

 

Je suis venu en Nouvelle-Zélande en Juillet 2006, avec AFS (American Field Service) pour un séjour d’un an dans une famille d’accueil à Waikuku Beach, près de Rangiora. Et pendant cette année passée en NZ, j’ai évidemment dû aller au lycée. C’est ainsi que j’ai débarqué fin juillet 2006 à la Rangiora High School, avec un anglais assez pauvre et sans connaître qui que ce soit dans l’école: en gros, un total alien en pays kiwi!

 

Pour mes premiers jours dans ce nouveau lycée/collège, j’ai du me plier a la règle presque genéral en NZ: le port de uniforme.

 

Quand on a passé la primaire, le college et une année de lycée sans uniforme, le fait de devoir en porter un m’a fait bizarre!

 

Donc habillé tout de vert et jaune (couleurs ‘officiel’ de la RHS), j’ai passé la fin de l’année scolaire (terme 3 et 4) de juillet à novembre 2006, à découvrir l’enseignement kiwi (surnom de Néo Zélandais) en Year 12. (Year 9 correspond à la première année au lycée en NZ, et Year 13 la dernière, de 12 à 18 ans)

 

Et je dois avouer que cela fut quelque chose de complément différent de la France et de notre enseignement ‘à la dure’, et notre ‘joyeuse’ culture du travail tant à l’école que dans la vie courante, toujours ‘à la dure’. Une tendance en voie de s’accentuer avec le nouveau président élu Français, Nicolas Sarkozy, et son slogan « travailler plus pour gagner plus »(in English, working more to gain more); tendance que j’aime personnellement très peu…mais je n’écris pas ici pour parler politique, mais plutôt de la RHS.

 

Donc, dans cette école, les cours, qui offrent au moins 3 fois plus de choix aux nouveaux des matières qu’en France sont à la fois rêveuse et relax, et les relations professeurs/élèves sont complètement différentes. Les élèves peuvent faire des blagues ou taquiner leur prof sans obligatoirement se prendre deux heures de colle.

 

D’ailleurs, il est bon de connaitre l’art de la repartee en Nouvelle Zélande, cela permet au mains de répardie aux blaques et taquineries qui se produisent frêquemment en cour, ce qui detent toujours certaines atmosphères de stress au tension lors de pêriode d’examens, ou juste de se maner un bon coup.

 

L’école en elle-même est vraiment unique et excellente, tant au plan structurel (taille d’un mini-campus, abondance de matériel, nombreux bâtiments) qu’au plan intellectuel et social (bonne éducation, excellent staff technique et enseignant, moral, nombreuses activités culturelles, sociales et educatives.)

 

Le sport y est très present, Je dirais que le fonctionnement de l’école tourne en partie autour des compétitions sportives en tout genre, et le soutien de l’école aux différentes équipes est total. Je recommande d’ailleurs pour bien s’intégrer au sein de l’école de s’inscrire dans un sport, une équipe, et cela apporte de très bonnes expériences et de bons souvenirs. Seul le handball n’y est point représenté, car ce sport est presque inconnu en NZ.

 

Au sujet des élèves, ils sont trés nombreux et tous différent. Pour ma part, pendant mes premiers jours au lycée, il ne m’a pas été bien dur me faire des copains (les amis,plus intimes, sort venus plus tard), il suffit de ne pas rester dans son coin, tenter d’engager des conversations, même avec un anglais pauvre, et tenter de s’intégrer dans la vie de la Rangiora High School.

 

J’ai fini les cours en novembre 2006, pour enfin reprendre après de longues et magnifiques vacances d’été en février 2007, en year 13.

 

A la RHS , Year 13 veut dire pas d’uniforme et une salle entièrement reservée aux Year 13, et puis le respect des autres collégiens/lycéens pour les aînés (donc Year 13), respect que je n’ai peu vu en France, où les sixièmes, cinquièmes et autres de mon college/lycée se prennent pour les rois du monde et pensent pouvoir ‘tenir tête’ aux secondes, premières et terminals.

 

Enfin, j’ai pris, depuis février 2007 et ce jusqu'à mon départ de l’école vendredi 23 Juin 2007,part à beaucoup d’activités au sein du lycée mais aussi de ma maison (il y a six maisons a la RHS, des maisons comme dans Harry Potter) J’ai participé à un Fun Run de 3 km pour collecter de l’argent pour élever un chien-guide pour aveugle, je me suis investi dans les activités sportives des Lydiard (nom de ma maison, venant d’Arthur Lydiard) et dans les compétitions inter-houses qui ont lieu tout au long de l’année. Mais j’ai aussi joué au rugby pour 1st XV de l’école, j’ai pris la langue Maori comme un de mes cours (dès mon arrivée) et ai appris énormément sur la culture Maori. J’ai d’ailleurs chanté ,deux chants devant les 3 assemblées du lycée, en costume traditionnelles, et avec les autres étudiants internationaux de ma classe de Maori.

 

Et maintenant, alors que j’écris ces lignes, je me remémore toute cette année passée à la RHS, et je crois que j’ai vraiment passé une excellente année dans cette école, où j’ai pu me faire beaucoup de nouveaux amis, améliorer considérablement mon anglais et vraiment m’éclater au maximum, ‘having fun’, et découvrir une toute autre culture et un nouveau et merveilleux pays.

 

Cyril Lugbull – nubull_5@hotmail.com

     
Christchurch Content Mangement Website